« monsieur Y » (avec un petit « m » car c’est un « petit » monsieur)


Comi-tragédie musicale pour un acteur-chanteur et 2 musiciens

monsieur Y
Jeune public
Belgique

« monsieur Y », c’est un concert décalé, un voyage surréaliste en temps réel chanté et joué par un personnage à la fois délirant et poétique. Accompagné de deux musiciens multi-instrumentistes qui font rire, rêver, frissonner et
s’émerveiller, il raconte l’histoire d’un homme qui perd la tête… et qui la retrouve… Mais ce n’est plus tout à fait la même…


Avec « monsieur Y », Yvan Tjolle a le désir de ravir le public, au sens premier du mot : le kidnapper, l’emmener au loin, par le rire, l’émotion, la puissance du rythme et de l’évocation musicale, les sens des textes, de l’interprétation et des images visuelles. Mais il s’agit d’emmener pour mieux ramener chacun, paradoxalement, à lui-même, ici et maintenant.
 


Dès les premières secondes, on se rend compte que monsieur Y n’est un homme « normal » qu’en apparence et que, comme chez chacun, normalité et étrangeté ne sont pas si éloignées. Par ses chants, il clame son envie de vivre au présent (au sens aussi de « cadeau »), dans un récit chanté et joué qui, drapé d’une humeur souvent comique et surréaliste, nous conte « une étrange journée d’anniversaire » où il a dû faire certains deuils et subir certaines désillusions, au point de perdre la tête, mais pour gagner « autre chose  »…
 


Entre présence et fiction, entre chansons, adresses au public, effets d’illusion, morceaux instrumentaux et jeu muet, entre rires, émotion et empathie se dessine pour le spectateur le reflet d’une aventure intérieure où il peut retrouver de façon burlesque, folle, poétique ses préoccupations intimes, ses questions d’identité, ses recherches de sens, d’amour, et ses interrogations sur notre condition d’humain, si mystérieuse…


 


Une initiation existentielle faite de chansons, de jeu et de poésie visuelle. 

Yvan Tjolle
 est chanteur, acteur et auteur. Il est depuis longtemps complice de projets mêlant musique et arts de la scène : des dizaines de spectacles d’improvisations chantées avec les « Extincteurs », « Ma vie avec Mozart » d’E.E. Schmitt au Théâtre National avec Elise Gabële (soprano) et Eliane Reyes (piano) produit par le Conseil de la Musique, un feuilleton radiophonique pour Musiq3 « Scènes de la vie d’un propre à rien » de Joseph Von Eichendorff et dernièrement « Waff », un projet théâtral et musical délirant du Théâtre du Copeau.
 


Benoît Bosschaert, guitariste et bassiste, issu du Conservatoire de Jazz de Bruxelles prête son talent à de nombreux projets dont « Sakura » et « Mano Ray », et compose, écrit et chante aussi en son nom propre sous le patronyme de « Ben Bosca ».
 


Sébastien Taminiau, violoniste et contrebassiste, participe à des projets classiques comme l’« Ensemble Eclisses » (violon, violoncelle, piano), ou pop et folk : « Bach to Rock », « Les Sons des Cinés », « Cave Canem »…


 


Stéphane Orlando est directeur musical de l’ensemble.

Découvrez le dossier pédagogique du spectacle dans le document ci-dessous :

PDF - 939.4 ko



www.myspace.com/monsieurymusic

Vous avez sélectionné
        saison en cours
précédent   -   suivant   -   les artistes   -   retour
imprimer

Partenaires

Inscription à la Newsletter

Pour être tenu au courant, abonnez-vous à notre liste de diffusion