« Mécanics » - Eric Philippon & Pierre Payan


Ciné-baby et création musicale insolite avec des jouets

Jean-Yves Gaultier
Cine-concert
France

Dédié aux tout petits, ce ciné-concert est composé de courts-métrages muets datés de 1924 à 1958. C’est à grand renfort d’instruments mécaniques et de jouets - boîte à cui-cui, petit clavier bruiteur, pipeau à
coulisse et autres objets insolites détournés (sacs plastiques, feuilles de papier, casseroles, trouilloteuse...) - qu’Eric et Pierre vont servir l’image de ces films.


De la diffusion de films rares à la production de concerts en images, l’Association Clair Obscur oeuvre pour une éducation à l’image de qualité, pédagogique, ludique et créative. Une musique originale donne du relief aux images pour découvrir les joies du 7ème art. Elle est interprétée sur scène, pendant que sur l’écran défilent les scènes comiques et délurées de petits chefs d’oeuvre du cinéma muet. Cette ambiance sonore confère aux courts-métrages une dimension onirique. Noir & Blanc, films anciens, ces conditions n’entravent pas la curiosité intacte d’un enfant qui dévore des yeux et des oreilles…
 


Avec ce ciné-baby Mécanic(s), dédié au tout jeune public, nos deux hommes-orchestre rennais élaborent une création musicale étonnante sur une partition originale et contemporaine, à l’aide d’éléments étranges en guise d’instruments. Plus qu’un accompagnement ou une bande-son, il s’agit d’une véritable création mêlant musique classique, jazz et musiques du monde. Un objet qui déraille, un instrument qu’on détourne, une machine qu’on imagine. Instruments classiques et fabriqués de bric et de broc, objets insolites mettent en relief les images animées à l’écran. La mécanique est à l’honneur. Une quarantaine d’instruments, pour la plupart fabriqués à partir de jouets d’enfants, parfois détournés : crécelle, klaxon, vieux téléphone, clavier qui émet toutes sortes de bruits bizarres… Le très jeune public retrouve son univers, celui des peluches et des jouets sonores.
 


« Carroussel Boréal » (France 1958, 12’)


Scénario, ciné-marionnettes, animation et réalisation, Irène et Ladislas Starewitch, pionnier du film de marionnettes, émigré de Russie où les animaux sont rois. Entre 1909 et 1955, il crée de façon artisanale une centaine de courts et longs métrages, un travail titanesque et minutieux quand on sait qu’il fallait modifier la position de ces marionnettes 24 fois pour obtenir une seconde de film. La troïka qui descend de l’aurore boréale amène Neigette auprès de Brun et de Lapin. Sous l’oeil débonnaire de Bonhomme de Neige, les amis découvrent les joies et les bons sentiments dans le tourbillon virevoltant du sapin carrousel.
 


 


 


Cartoon Factory : « Koko dessinateur » - Animation 


et images réelles (USA 1924, 7’53)


Réalisation les frères Dave & Max Fleischer, cinéastes 


d’animation qui ont créé leurs propres 


studios en 1921 à New York. Pionniers du cartoon 


aux Etats-Unis, ils connurent la célébrité grâce 


aux personnages de « Betty Boop » (né dans leurs 


studios) et de « Popeye » (issu des Comics). 


Koko, personnage dessiné sous nos yeux et tout 


juste sorti de l’encrier, est confronté à une machine 


fabriquant des soldats à la pelle. Hélas, ces 


soldats sont un peu trop belliqueux à son goût.
 


Les Acrobates »


Anonyme de 45’’ de l’époque du muet.
 


« Un Dimanche à Gazouilli » - film d’animation 


(France, 1955, 12’)


Réalisation Ladislas et Irène Starewitch, d’après 


une idée de Sonika Bo.


C’est dimanche. Gazouilli et son frère partent 


à la campagne en voiture. L’occasion de vivre 


l’aventure, de surmonter les mésaventures


grâce à la solidarité et surtout de se faire de nouveaux amis : tortue, lapin, grenouille, mulots, écureuil, libellules et papillons autour d’une table champêtre bien garnie.
 


 


Eric Philippon et Pierre Payan, ex-groupe la Tordue, ont produit cinq albums ensemble, ont fait plusieurs tournées à l’étranger et en France (La Cigale, Le Bataclan, L’Olympia…) et ont participé à des festivals (Les Francofolies…). Également musiciens dans la compagnie Udre-Olik, ils ont joué chacun dans un spectacle, l’un autour des textes de Christophe Tarkos et l’autre autour de ceux de Gaston Couté. Eric accompagne actuellement Loïc Antoine, Pierre a travaillé avec Olivia Ruiz et joue en duo avec Arnaud Méthivier. Tous deux ont une riche expérience audiovisuelle qu’ils avaient déjà partagée en 2002 pour une création musicale sur un film de Buster Keaton (One Week) et en 2005, pour Ciné-Baby Mécanic(s). En 2006, ils ont écrit la musique du court métrage d’animation Le Gardien du nid de Olivier Pesch (Luxembourg/France, 2006, 12’).

Mai 2011
Dès 18 mois



http://www.vimeo.com/3741052

Vous avez sélectionné
        saison en cours
précédent   -   suivant   -   les artistes   -   retour
imprimer

Partenaires

Inscription à la Newsletter

Pour être tenu au courant, abonnez-vous à notre liste de diffusion