« La Malle de Circassie » - Compagnie Gondwana


Arts du cirque et musiques du monde par un trio de circassiens

Thomas Barlatier
Jeune public, Cabaret / Cirque, Reprise
Belgique

À la fois musiciens et acrobates, les trois artistes circassiens de la Compagnie Gondwana se croisent autour d’une malle mystérieuse qui regorge de trésors et dont chacun revendique la propriété. La Malle de Circassie, c’est l’histoire d’une rencontre qui chamboule, fait rêver en musique et rire en poésie.




Un couple un peu curieux s’aime et se chamaille tendrement. Elle se contorsionne, rit à l’envers et boude sur la tête. Lui se balade sur les lames de son balafon, fait chanter son n’goni, les pieds sur terre et la tête dans les nuages. Ils dansent, se portent, se cachent, se poursuivent, se jalousent. Un étrange personnage venu d’ailleurs et vivant dans une malle en bois, à la fois marionnette et équilibriste, acrobate et percussionniste, cultive une irrésistible envie de s’amuser de tout et vient bouleverser le quotidien des amoureux. Les protagonistes se découvrent alors, apprennent à s’apprivoiser, se querellent et se réconcilient, s’amusent et s’enivrent… 
 


Le spectacle est un voyage à travers différents univers musicaux (Afrique de l’Ouest, Pérou, Europe) mais aussi une rencontre d’individualités, de corps différents qui se comprennent en mouvements. Dans ce monde de jeu, la musique est un fil conducteur qui réconcilie, apaise et réunit. Elle est le langage commun, celui que l’on peut comprendre à tout âge. L’accordéon diatonique fait naître les sourires, le balafon fait danser les cœurs, le n’goni fait rêver les âmes, le zapateo fait trembler le plancher tandis que le cajón fait mal aux mains et la flûte de pan à la tête ! 
 


Le balafon ou bala est un instrument de percussion originaire d’Afrique de l’Ouest. En malinké, le mot « balafon » vient des termes bala (l’instrument) et fon (sonne). Il s’agit d’un xylophone composé d’un support en bois ou en bambou, sur lequel sont disposées des calebasses (caisses de résonance) surmontées de lames de bois de tailles croissantes. 
 


Le n’goni, l’un des trésors d’Afrique, est l’instrument-clé de la culture des Griots et du monde des chasseurs et existe depuis le XIIIe siècle. Il est composé d’une grosse calebasse évidée et recouverte d’une peau de chèvre, qui sert de caisse de résonance, et d’un manche en bois à l’extrémité duquel sont fi xées les clefs. Le son du n’goni est à la fois doux et profond, scintillant et relaxant. 
 


Source d’inspiration pour les trois artistes, le zapateo criollo puise ses origines dans le flamenco, importé sur le continent sud-américain par les Espagnols, mais aussi dans les danses africaines introduites à la même époque. Traditionnellement, il s’agit d’un duel entre deux ou plusieurs danseurs qui, au rythme du cajón et de la guitare, martèlent le sol avec humour et agilité. 
 


Le cajón, lui, fut créé au Pérou par les esclaves africains privés de leurs percussions traditionnelles. C’est une caisse de résonance en bois sur laquelle on s’assied, et qui offre, malgré son apparence rudimentaire, de multiples combinaisons sonores s’adaptant à tous les genres musicaux. 
 


Avec ses instruments magiques, ses situations poétiques et burlesques, ses jongleries et ses contes, le spectacle aborde, dans l’humour et la joie, les thèmes du partage, du voyage, de la jalousie, du jeu, de l’apprentissage… 
 


Un spectacle à mi-chemin entre les arts du cirque et la musique du monde, entre rêve et réalité, pour le plaisir des grands et des petits ! 


 


Julia Figuière a 23 ans et est étudiante à l’École Supérieure des Arts du Cirque (ESAC) à Bruxelles. Artiste polyvalente, elle pratique fil, danse, jeu d’acteur, équilibres, acrobaties et musique. 
 


Soledad Ortis de Zevallos a 20 ans et est étudiante à l’École Supérieure des Arts du Cirque (ESAC) à Bruxelles. Ancienne artiste de la compagnie Tarumba (Pérou), elle maîtrise trapèze, équilibres, acrobaties et percussions. 
 


Yani Aït-Aoudia a 29 ans et est musicien spécialisé dans les musiques d’Afrique de l’Ouest : n’goni, balafon, chants africains, percussions, accordéon diatonique. 


Toute l’année
De 3 à 12 ans

Vous avez sélectionné
        saison en cours
précédent   -   suivant   -   les artistes   -   retour
imprimer

Partenaires

Inscription à la Newsletter

Pour être tenu au courant, abonnez-vous à notre liste de diffusion