Juan Mari Beltran


Traditions de la musique populaire basque autour de la txalaparta en trio. Dans le cadre du festival « Fenêtre ouverte sur le Pays Basque » [Espagne (Pays Basque)]

www.euskomedia.org
Musique du monde

La musique de Juan Mari Beltran est composée de chants, danses, rythmes, mélodies et timbres variés et s’appuie sur les instruments traditionnels basques.


Considéré comme l’une des figures principales de la musique populaire basque, Juan Mari Beltran est plongé dans la musique dès l’enfance, jouant initialement de la clarinette et du txistu, et se consacrant par la suite à une démarche ethnomusicologique, recueillant les témoignages des musiciens populaires de la génération qui le précède. Avec son frère Bixente et les frères Artze, il fait partie de l’École Basque d’Art créée par Jorge Oteiza dans les années ‘60, rendant ses lettres de noblesse à la txalaparta et contribuant à revivifier la pratique de cet instrument.
 
La txalaparta, constituée de planches de bois alignées sur des supports variables et percutées verticalement au moyen de bâtons, est jouée par deux musiciens disposés de face ou côte à côte. Essentiellement dédié à l’improvisation quoique s’appuyant souvent sur une rythmique reconnaissable, l’instrument servait autrefois d’outil de communication par le biais d’un code complexe qui s’est perdu au fil du temps.
 
Juan Mari Beltran a créé de nombreux groupes et collectifs tels que Sustraiak, Azala et Txanbela. Plusieurs disques ont couronné ces travaux. Il a publié plusieurs ouvrages dans le champ de la recherche sur les instruments et les musiques populaires, ainsi que le disque et le film « Euskal Herriko Soinu Tresnak » (« Instruments de musique du Pays Basque »), considéré comme l’un des documents majeurs de la culture musicale basque.
Il donne depuis 1985 des cours de txistu, d’alboka, de dultzaina et de txalaparta au Conservatoire de Musique d’Hernani (Guipuzkoa) où il a créé la Txalaparta Eskola (école de txalaparta).
 
L’artiste a récemment inauguré à Oiartzun un musée où l’on peut découvrir le matériel qu’il a collecté au fil de ses recherches : instruments, bibliothèque, phonothèque ainsi qu’archives d’images, de photographies et de films.
 
Juan Mari Beltran : Txalaparta (percussion avec technique du pilon), txistu (flûte à bec à 3 trous), alboka (corne), ttun ttun (tambourin à cordes), xirula (petite flûte de danse à 3 trous), rabel (vièle ancienne), dulzaina (hautbois traditionnel)
Ander Barrenetxea : Txalaparta, percussions traditionnelles, danse
Andoitz Antzizar  : Trikitrixa (accordéon diatonique, voix, percussions traditionnelles

 
6-18 ans
Novembre-décembre 2013
 
// Exploitations pédagogiques possibles :

- Découverte de la txalaparta ;

- Découverte de la région et des traditions basques ;

- Autres instruments traditionnels basques.
 
Téléchargez le dossier pédagogique ci-dessous :

PDF - 6.7 Mo


www.syntorama.com/eng/artists/juan_mari_beltran
www.fenetreouverte.be

Vous avez sélectionné
        saison en cours
précédent   -   suivant   -   les artistes   -   retour
imprimer

Partenaires

Inscription à la Newsletter

Pour être tenu au courant, abonnez-vous à notre liste de diffusion