Jazz Sweet Jazz


Le swing et le scat que sert un quintette à la joie contagieuse

Laurent Vigneron
Jazz / Blues
Belgique

Un rayon de soleil, une fenêtre ouverte sur le monde, un vieux standard de jazz, une trompette qui se love dans l’air... oui, le bonheur, ça existe !
Rencontre pétillante de musiciens amoureux du swing et du scat illuminant des mythes du jazz et les créations de la chanteuse Zizalie pour un cocktail à l’énergie très positive !


C’est dans l’enceinte du Jacques Pelzer Jazz Club de Liège que naît Jazz Sweet Jazz. Le projet se construit pas à pas grâce à la recherche sonore minutieuse d’instrumentistes apportant les ingrédients uniques pour une recette efficace. Zizalie en devient le leader et propose ses compositions personnelles dont l’électrique « Dans une minute Bing ! ». 

Jazz Sweet Jazz n’hésite pas à brasser les styles et à parcourir les horizons tout en plantant résolument son décor dans l’univers feutré du swing. Un guitariste manouche, un contrebassiste aux inflexions brésiliennes, un trompettiste sweet lips, un batteur monté sur le ressort du swing viennent transcender la douceur, le talent mais aussi le mystère d’une chanteuse hors normes… Car Zizalie témoigne d’une désarmante fraîcheur vocale mêlée à un brin de nostalgie. Tantôt fillette mutine, tantôt dame mélancolique, elle interprète les plus grands thèmes avec une sensibilité tout en nuances. Sa technique vocale irréprochable lui permet de plonger le public dans le plaisir extrême du scat, une des plus démentielles techniques du jazz, consistant à improviser vocalement sur base d’onomatopées et inventée par hasard par Louis Armstrong pour combler un trou de mémoire !
 


En 2009, le quintet s’est fait remarquer au pays du soleil levant et son nouveau CD « Jextraordinaire ! » est d’ailleurs sorti en décembre tant en Belgique qu’au Japon sur le label Taiyo Record. Les musiciens ont conquis un public nombreux aux fêtes de Wallonnie, au Festival Manouche de Tournai, aux festivals Jazz de Liberchies et de Stavelot mais aussi lors de concerts donnés dans de multiples centres culturels ou clubs de jazz. 

La chanteuse Zizalie  écrit et interprète de la musique expérimentale sur le mythique Label SomeBizzare. Elle apparaît sur les compilations du label allemand Hyperium « Heavenly Voices, les plus belles voix de femmes ». Elle chante au côté du percussionniste Franck Vaillant et collabore aux projets de musique expérimentale du collectif belge « 48 caméras » aux côtés de Jean Marie Mathoul et David Coulter. Elle compose et chante également avec les musiciens anglais de « SonVer », un projet électro-acoustique et assure les vocals d’un projet de jazz expérimental aux côtés des norvégiens « Ignore ». Avec Elephant Leaf, elle écrit et compose deux albums « Emotional Power » (2008) et « The Taste of Salt » (2009).
 


Le guitariste Alain Frey obtient un premier prix de conservatoire en musique d’improvisation chez Garrett List à Liège. Il se produit avec de


nombreuses formations de swing manouche (O Juliette, Roméo swing Quartet, Bilo Adel, Popso Weis) et accompagne des artistes tels que Jacques Swingedow, Yves Teicher, Stéphane Martini, Stavroguine…
 


Le trompettiste Alexandre Plumacker suit les cours de Richard Rousselet au Conservatoire de Bruxelles. Il dirige et joue avec plusieurs grandes formations en Belgique et à l’étranger (Evasion, West music Club, Act Big Band, Brownie Speaks, Tribute to Jaco Pastorius...). Il collabore à la formation Café Liégeois avec Daniel Pollain. Il accompagne quelques grands noms de la scène belge et internationale : Chaka Kahn, Toots Thielemans, Nicole Croisille, Jacques Pelzer, Fabrice Alleman, Michel Herr, Michel Hatzigeorgiou, Daniel Romeo, Phil Abraham…
 


Le contrebassiste Pierre Greco se perfectionne auprès d’André Klenes. C’est surtout au sein de divers projets musicaux qu’il élargit ses horizons : chanson française (Lena Mariel, Moladji, C.Renoy,...), jazz (G.Cozier & The Swallows, Stavroguine, Jazz Quartet,...), musiques du monde (Eko Latino, Klezmic Zirkus, Musica Dal Vivo,...).
 


Le swing incroyable de Laurent Vigneron, OVNI de la batterie, ajoute à l’incandescence et à l’authenticité de Jazz Sweet Jazz une touche de folie, de "peps" incomparable. Cette alchimie exceptionnelle s’est accrue depuis l’enregistrement du premier album "Jextraordinaire !" et se perpétue avec le deuxième album "Ecstasia".

Toute l’année
Dès 6 ans


Découvrez le dossier pédagogique du groupe dans le document à télécharger ci-dessous :

PDF - 1.9 Mo


 



www.myspace.com/jazzsweetjazz

Vous avez sélectionné
        saison en cours
précédent   -   suivant   -   les artistes   -   retour
imprimer

Partenaires

Inscription à la Newsletter

Pour être tenu au courant, abonnez-vous à notre liste de diffusion