Hornroh


Quatuor de cors des Alpes moderne teinté d’humour

Hornroh
Musique du monde
Suisse

Le cor des Alpes, à l’origine un instrument d’appel et d’alarme, se retrouve au sein de différentes civilisations. Il n’a donc rien de spécifiquement suisse. Mais ce sont quelques artistes suisses qui le redécouvrirent pour leurs propres compositions et qui le libérèrent du carcan idéologique dans lequel il avait été enfermé durant plusieurs siècles.


Balthasar Streiff, bien connu grâce au duo Stimmhorn qu’il forme avec Christian Zehnder (le projet a fait l’objet d’une tournée mémorable avec les Jeunesses Musicales en Belgique), s’intéresse plus au message absolu de l’art qu’au contexte extra-musical. Il a mis au point de nouveaux instruments, découvert des techniques de jeu inédites et a aussi souligné le côté « objet d’art » du cor des Alpes. En 2002, il forme un quatuor de cors des Alpes avec la complicité de la tubiste suédoise Heléne Berglund, du tromboniste allemand Michael Büttler et du trompettiste suisse Rudolf Linder.



Issus d’études musicales classiques, ils abordent également le cor des Alpes sans préjugés et de façon tout à fait originale, à la fois compositeurs et interprètes de leurs propres oeuvres. Il en résulte une musique moderne, unique et attrayante exécutée sur instruments en matière naturelle. Les souffleurs de Hornroh sont les seuls à utiliser le cor des Alpes de cette façon.


 


D’un point de vue visuel, les instruments sont particulièrement spectaculaires et sont mis en scène de manière à souligner leur originalité et à célébrer les sons dans l’espace scénique. Les musiciens recherchent et expérimentent des analogies entre les cors et les coquillages du Pacifique, entre le didgeridoo et le büchel (sorte de bugle en bois naturel) et nous entraînent dans un petit tour du monde qui mêle de manière inattendue sons et impressions.
 


En 2009, le quatuor bâlois enregistre son second album « Findling ». Balthasar Streiff, également producteur, y présente ses douze compositions pensées et élaborées pour des musiciens maîtrisant une très grande technique. Celles-ci s’articulent autour d’instruments en permanence accordés et désaccordés. D’autre part, des adaptations d’oeuvres de Biber datant de l’époque baroque renvoient à une culture musicale d’instruments à vent hautement développée avec trompettes et cors naturels.



Balthasar Streiff débute la trompette et le chant à l’Ecole de jazz de Lucerne puis achève des études de Sculpture libre à la Haute école de design de Bâle. Il suit une formation sur trompette baroque sans trous à la Schola Cantorum Basiliensis et cornet à bouquin. Ses études intensives du cor des Alpes en tant qu’instrument de musique, le conduisent dans les domaines les plus variés comme les beaux-arts, la nouvelle musique, le théâtre, le spectacle, le film ou la littérature. Par ailleurs, son étroite collaboration avec le luthier Otto Emmenegger lui permet de poser de nouveaux jalons dans la fabrication moderne du cor des Alpes. Il assume diverses missions d’enseignement et de composition pour cor des Alpes, entre autres pour la Haute école de musique de Lucerne. En 1996, il crée le projet Stimmhorn avec le vocaliste Christian Zehnder, un projet hautement reconnu à l’échelle internationale.


 


Heléne Berglund étudie le tuba à la Haute école de musique de Göteborg, ensuite à Bâle. Elle joue en musique de chambre et pour les Opéras de Stockholm et de Göteborg ainsi que pour l’Orchestre symphonique national de la Radio suédoise. Ex-membre de Sirius Brass de Zurich, elle joue actuellement au sein de l’orchestre Basel Sinfonietta et dans l’ensemble Phoenix. Très jeune, elle a été reconnue comme tubiste à l’échelle internationale.


 


Rudolf Linder étudie la trompette à l’Académie de musique de Bâle. Il est initiateur et trompettiste, depuis sa fondation en 1980, de l’orchestre Basel Sinfonietta. Après des études complémentaires en Allemagne, il se produit sur trompette piccolo. Il s’engage dans la promotion et l’exercice de la musique expérimentale et improvisée, mais aussi dans des concepts interdisciplinaires, ouvrant de nouvelles voies dans la pratique de la trompette et du cor des Alpes.


 


Michael Büttler étudie le trombone aux Hautes écoles de Munich et de Francfort et apparaît dans différents orchestres de musique contemporaine. Il crée plusieurs oeuvres pour trombone solo et se consacre à la pratique du trombone dans des ensembles mixtes. Il accompagne l’Ensemble Moderne de Francfort depuis 1989. Il enseigne à l’Académie de musique de Bâle et transmet la technique Alexander dans les Écoles de technique Alexander de Bâle.



Février 2011
Dès 6 ans

Découvrez le dossier pédagogique dans le document à télécharger ci-dessous.



www.hornroh.ch

Vous avez sélectionné
        saison en cours
précédent   -   suivant   -   les artistes   -   retour
imprimer

Partenaires

Inscription à la Newsletter

Pour être tenu au courant, abonnez-vous à notre liste de diffusion