8 - Lou Ree - Walk on the wild side



Chanter, pour libérer et communiquer ses émotions, pour apaiser ses peines, pour vibrer, se ressourcer, rêver... Chanter pour le plaisir…

Tout au long de la saison, chaque vendredi, sur notre site internet, une chanson d’hier ou d’aujourd’hui, d’ici ou d’ailleurs se dénude et vous confie ses petits et grands secrets.

Rejoignez-nous chaque semaine pour un périple musical, mais aussi historique et pédagogique, parmi de multiples titres d’anthologie qui font frémir les coeurs, fourmiller les jambes et exulter les esprits.

Un reflet des goûts et coups de foudre de l’équipe de la Fédération des Jeunesses Musicales Wallonie-Bruxelles, assortis de liens Internet, pistes pédagogiques et d’interviews.




8. Lou Reed « Walk on the wild side » 1972


 


Apparue sur son second album « Transformer » de 1972 produit par David Bowie, « Walk on the wild side », sous des dehors romantiques, évoque d’un trait acéré des sujets aussi sensibles que la drogue, la prostitution ou la transsexualité. Teinté d’accents jazzy, ce titre a pourtant connu d’emblée un succès radiophonique considérable. Il y dévoile sans trop de mystère et dans une atmosphère toute new yorkaise, la trajectoire marginale de grands noms de la « Factory » d’Andy Warhol : Holly Woodlawn, Candy Darling, Joe Dallessandro, Jackie Curtis, Joe Campbell…
La chanson a été exploitée dans de nombreux films dont « Times Square » de Trini Alvarado, Robin Johnson, and Tim Curryen 1980, « Hot Child in the city » de John Florea en 1987, « Georgia » d’Arthur Penn en 1985, « Beautiful girls » de Ted Demme en 1996, « Without Limits » de Robert Towne en 1998… Elle a été reprise par Vanessa Paradis sur son album « Variations sur le même t’aime » sorti en 1990.

 

Exploitations pédagogiques possibles  :

 - Qui est Andy Warhol ? Quel mouvement artistique a –t-il fondé ? Qu’est-ce que la « Factory » évoquée ci-dessus ? Qui sont les personnages mentionnés dans la chanson de Lou Reed ? Découvrir des œuvres de Warhol et les commenter collectivement. Les replacer dans l’histoire de l’art de la deuxième moitié du 20ème siècle.
 

- La transsexualité continue à « fasciner ». C’est un sujet qui reste très polémique. En Europe, elle n’est aujourd’hui généralement plus considérée comme une maladie mentale. Mais dans de nombreuses zones de la planète, on continue à risquer la mort si l’on affiche des orientations sexuelles différentes. Débat avec la classe.
 

- Proposer aux élèves d’essayer de se mettre dans la peau de l’autre sexe une journée : imaginer par exemple comment on se sent physiquement : la manière dont on est vêtu et le confort qui en découle mais aussi le regard d’autrui, les relations que l’on noue ou entretient, les rapports de force…




Une sélection de Elsa Verhoeven
Ma fonction au sein des JM :


"Après un assistanat en pédagogie de quelques mois, j’assure depuis plus d’un an, la coordination et le graphisme des projets de la Fédération tels que le festival Fenêtre Ouverte, le JM Jazz World Orchestra et le Real Book Belgium."



Pourquoi cette chanson ?


"Pourquoi cette chanson en particulier ? Car elle est selon moi, porteuse d’espoir, de voyage, de rêves et d’envie d’ailleurs. Des notions, qui, comme le morceau, sont intemporelles, se découvrent et se vivent à tous âges et ce, quelle que soit la génération."


imprimer

Partenaires

Inscription à la Newsletter

Pour être tenu au courant, abonnez-vous à notre liste de diffusion