44 - Iggy Pop - Monster Men


Chanter, pour libérer et communiquer ses émotions, pour apaiser ses peines, pour vibrer, se ressourcer, rêver... Chanter pour le plaisir…

Tout au long de la saison, chaque vendredi, sur notre site internet, une chanson d’hier ou d’aujourd’hui, d’ici ou d’ailleurs se dénude et vous confie ses petits et grands secrets.

Rejoignez-nous chaque semaine pour un périple musical, mais aussi historique et pédagogique, parmi de multiples titres d’anthologie qui font frémir les coeurs, fourmiller les jambes et exulter les esprits.

Un reflet des goûts et coups de foudre de l’équipe de la Fédération des Jeunesses Musicales Wallonie-Bruxelles, assortis de liens Internet, pistes pédagogiques et d’interviews.




44. Iggy Pop - Monster Men - 1997

Cette chanson du chanteur américain Iggy Pop est entrée dans de nombreux foyers grâce au dessin-animé Les Zinzins de l’Espace, diffusé fin des années nonante sur une des chaines de la télévision publique française. Le morceau écrit, composé et interprété par l’« Iguane »a vraisemblablement été conçu spécialement pour faire office de générique. Un single 2 titres est commercialisé en 1997, année de la première diffusion du cartoon, mais le morceau n’apparaitra jamais sur l’un des albums du chanteur.

Les Zinzins de l’Espace, série populaire créée par les français Jean-Yves Raimbaud et Philippe Traversat, nous raconte les aventures truculentes d’un groupe d’extraterrestres dont la soucoupe s’est écrasée sur Terre. Réfugiés dans le grenier d’une maison à louer, les jours et les locataires passent sans se ressembler. La chanson Monster Men, après avoir dressé ce décor, présente les cinq petits monstres colorés débarqués de la planète Zygma-B. Le dessin-animé a été un succès en France, en particulier grâce à son humour absurde, ironique et parfois politiquement incorrect.

Décalée, voire déjantée, la série partage ces caractéristiques avec l’auteur de son générique. Iggy Pop, figure emblématique de la scène rock internationale depuis la fin des années soixante, est connu pour son excessivité, sa fougue et son exubérance, à la vie comme à la scène. Considéré comme un des précurseurs du mouvement punk avec son groupe The Stooges (de 1967 à 1974, puis repris en 2003), il est également l’auteur de la b.o. du film Arizona Dream(1993) de Emir Kusturica, et de The Brave(1997) réalisé par Johnny Depp.



Exploitations pédagogiques possibles  :

- Un dessin animé comme Les Zinzins de l’Espace peut être interprété de différentes façons, en fonction de l’âge ou des références culturelles des spectateurs par exemple. Visionner un épisode du cartoon en classe et essayer d’en dégager les différents niveaux de lectures ; sens littéral, symbolique, références ? Comment les élèves interprètent-ils le contenu de la série ? Quelles thématiques peuvent-être dégagées ?

- Que signifient les paroles de la chanson ? Lire et analyser ces paroles avec les élèves dans le cadre du cours d’anglais.
 
- La figure du monstre dans nos sociétés et l’imaginaire qui l’entoure. Passer en revue les monstres qui ont marqué l’histoire, dans la littérature ou le cinéma par exemple, et tenter de comprendre avec les élèves le contexte dans lequel ils ont pu naitre dans l’imaginaire d’un auteur ou d’un groupe de personnes. Le monstre occupe-t-il une fonction sociale particulière ?


Une sélection de Baptiste Baronnet


"Je suis stagiaire à la Fédération des Jeunesses Musicales Wallonie-Bruxelles. Je travaille principalement pour les 75 ans de l’association. Mes missions sont particulièrement tournées vers l’organisation et la communication de l’Assemblée Générale et du Colloque International. Je recherche également des partenaires ou des sponsors."



Pourquoi cette chanson ?



"J’ai entendu cette chanson pour la toute première fois par le biais du dessin animé « Les Zinzins de l’espace ». La première partie a marquée toute une partie de mon enfance de par son rythme entrainant mais aussi très entêtant. A vrai dire aujourd’hui je pourrais plus facilement parler de la chanson plutôt que de l’histoire du dessin animé. Ecrite spécialement pour cet animé, elle précède « The Passenger », surement le titre le plus connu d’Iggy Pop. Bien que parfois un peu simple, ce morceau laisse entrevoir tout le génie et la fougue d’Iggy Pop."


imprimer

Partenaires

Inscription à la Newsletter

Pour être tenu au courant, abonnez-vous à notre liste de diffusion