35 - Léo Ferré - Avec le temps



Chanter, pour libérer et communiquer ses émotions, pour apaiser ses peines, pour vibrer, se ressourcer, rêver... Chanter pour le plaisir…

Tout au long de la saison, chaque vendredi, sur notre site internet, une chanson d’hier ou d’aujourd’hui, d’ici ou d’ailleurs se dénude et vous confie ses petits et grands secrets.

Rejoignez-nous chaque semaine pour un périple musical, mais aussi historique et pédagogique, parmi de multiples titres d’anthologie qui font frémir les coeurs, fourmiller les jambes et exulter les esprits.

Un reflet des goûts et coups de foudre de l’équipe de la Fédération des Jeunesses Musicales Wallonie-Bruxelles, assortis de liens Internet, pistes pédagogiques et d’interviews.



35. Léo Ferré - Avec le temps - 1971


 






Il s’agit de la chanson la plus emblématique et la plus reprise à travers le monde de Léo Ferré. Pourtant, lorsqu’il la propose à sa maison de disques en 1970, alors qu’il est déjà amplement reconnu par la critique, celle-ci la rejette du double LP « Amour Anarchie ».
 
Elle sort en 45 tours l’année suivante et s’impose d’emblée comme un immense succès. Inspirée de la propre expérience et des désillusions de son auteur, elle porte sur l’amour déçu et la fuite des sentiments.
 
Le texte propose en effet une vision un peu désespérée du temps qui passe et de la nature humaine sur fond de sentiment d’abandon récurrent. Le lyrisme y est permanent exaltant la douleur et la poésie. Léo Ferré l’a écrite en deux heures et son retentissement planétaire l’agaçait.
 
Le groupe Detroit livre de cet opus en 2013 une version électrisante qui oriente les projecteurs différemment. Tout n’avait apparemment pas encore été dit. Aussi incroyable que cela puisse paraître. Un nouveau relief se sculpte et le temps se réinvente encore encore encore.




Exploitations pédagogiques possibles  :


- La vie de Léo Ferré ayant alimenté la genèse de la chanson : ses déboires avec ses épouses, la mort de ses animaux domestiques, tués par son épouse Madeleine excédée par son comportement, son « anarchisme de gauche » dénoncé par ses fans de la première heure, le chahut de certaines de ses représentations…
 
- Débat en classe sur la conception du temps selon les cultures : cyclique ou linéaire et compartimentée entraînant un fondement très contrasté des sociétés et pouvant notamment générer des tensions dans les transactions internationales. Pour nourrir l’échange : lire par exemple E. T. Hall « Le rapport au temps : cultures monochroniques et polychroniques » ou https://www.k12.gov.sk.ca/docs/francais/fransk/schumaines/9e/unite1/a6.html
 
- Ferré s’inspire comme dans tous ses textes précédents d’un vaste patrimoine poétique et littéraire. Ainsi par exemple de Baudelaire et de ses « Fleurs du mal », « De l’Amour » de Stendhal, de certains sonnets de Ronsard, de « Faust » de Goethe ou encore du « Banquet » de Platon. Repérer dans les paroles quelques évocations de ces œuvres.



 
 

Une sélection de Sophie Mulkers

Ma fonction au sein des JM :


"Responsable pédagogique à la Fédération des Jeunesses Musicales, je m’occupe essentiellement de médiation culturelle entre les artistes, leurs projets et les publics enseignants et scolaires, pour participer à créer les conditions d’une véritable rencontre humaine et citoyenne lors des concerts, d’un réel partage de connaissances. Je coordonne également des initiatives de formation et de démocratisation de l’accès à la musique.."


 


Pourquoi cette chanson ?


"Le temps, notre meilleur ennemi. Celui qui nous dicte son implacable loi, sa relativité aussi. D’une perception éminemment culturelle voire toute personnelle. Envie d’oublier ? Ah le temps fait bien les choses vous dira-t-on. Mais il dépose également un voile qui atténue et affadit le plus intense des parfums, la plus tenace des émotions. Il ride les sourires les plus marquants. Cela forge une expression inoubliable vous rétorquera-t-on. Chimères… Le temps nous coule entre les doigts et l’on n’y peut rien changer… Tout juste peut-on se rappeler de cueillir dès aujourd’hui les roses de la vie. "
 

 


imprimer

Partenaires

Inscription à la Newsletter

Pour être tenu au courant, abonnez-vous à notre liste de diffusion