33 - Jeanne Moreau - Le tourbillon



Chanter, pour libérer et communiquer ses émotions, pour apaiser ses peines, pour vibrer, se ressourcer, rêver... Chanter pour le plaisir…

Tout au long de la saison, chaque vendredi, sur notre site internet, une chanson d’hier ou d’aujourd’hui, d’ici ou d’ailleurs se dénude et vous confie ses petits et grands secrets.

Rejoignez-nous chaque semaine pour un périple musical, mais aussi historique et pédagogique, parmi de multiples titres d’anthologie qui font frémir les coeurs, fourmiller les jambes et exulter les esprits.

Un reflet des goûts et coups de foudre de l’équipe de la Fédération des Jeunesses Musicales Wallonie-Bruxelles, assortis de liens Internet, pistes pédagogiques et d’interviews.



33. Jeanne Moreau - Le tourbillon - 1962



« Alors tous deux on est reparti
Dans le tourbillon de la vie
On a continué à tourner
Tous les deux enlacés »
 
Rendue célèbre par le film Jules et Jim en 1962, le Tourbillon est une chanson écrite pour Jeanne Moreau par Serge Revzani.
Dans le film « Jules et Jim », Bassiak – pseudonyme de Serge Revzani, écrivain et peintre français né à Téhéran - y joue le personnage d’Albert, qui écrit la chanson "Le Tourbillon" pour Catherine. De fait, il a réellement écrit cette chanson, mais sept ans plus tôt, en référence justement au couple que formaient alors Jeanne Moreau et son compagnon de l’époque Jean-Louis Richard, qui était aussi le meilleur ami de Bassiak. Quand Truffaut préparait son film "Jules et Jim", il demande à Bassiak l’autorisation de prendre son Tourbillon. « Et il a souhaité que j’accompagne Jeanne sur trois notes. C’est ce que j’aime dans une chanson : qu’elle reste fragile, comme si elle était inachevée. »devait ajouter Bassiak.
 
Répondant aux questions d’un journaliste de Libération, Jeanne Moreau dit ceci à propos du Tourbillon dans Jules et Jim :
« Le tournage ne se passait pas bien, il n’y avait plus d’argent, un jour, un technicien s’est crashé en hélicoptère. On a dû interrompre le film, une journée. C’est à ce moment que François a dit, comme pour retrouver de l’élan : « On va chanter. » C’était dans les Vosges, un grand chalet, il a fait venir un ingénieur du son pour un jour et, avec Rezvani à la guitare, j’ai chanté le Tourbillon. C’est le seul passage du film en son direct. Truffaut tenait énormément à ces quelques prises. Il n’a pas choisi la plus juste du point de vue des paroles et de la musique, mais celle où passait le plus de vie. Il est étonnant que cette chanson, composée bien avant Jules et Jim et pour une tout autre histoire, soit devenue le symbole du film, presque de François Truffaut lui-même... »




Exploitations pédagogiques possibles  :


- Visionner le film « Jules et Jim » réalisé par François Truffaut en 1962. Synopsis : Paris, avant la Première Guerre mondiale. Jim, un Français, et Jules, un Autrichien, sont devenus des amis inséparables. Ils tombent amoureux de la même femme, Catherine, mais c’est Jules que Catherine épouse. Après la guerre, Jim rejoint le couple en Suisse. Catherine avoue qu’elle n’est pas heureuse avec Jules, lequel accepte que sa femme prenne Jim pour amant. Ce film, inspiré d’un roman du même nom de l’écrivain Henri-Pierre Roché, raconte en fait le parcours de sa maîtresse, Helen Hessel, qui n’était autre que la mère du révéré Stéphane Hessel.
 
- Débat sur le rythme de la vie, l’obsolescence des relations, des liens qui se nouent et se dénouent ou pas au gré des rencontres, des trajectoires empruntées par chacun. Comment cultiver la durée et la profondeur dans une société promouvant le « zapping » généralisé ?



 
 

Une sélection de Marie Laisney

Ma fonction au sein des JM :


"Animatrice, formatrice et directrice des Jeunesses Musicales du Brabant Wallon, ce que j’affectionne le plus dans ma fonction, c’est tout ce qui est de l’ordre du « non événement », du « non anniversaire ». C’est le travail de longue haleine, dans l’ombre, celui qui fait naître le soleil dans les yeux des enfants, en crèche, en classe ou en famille, chaque fois que la musique est au rendez-vous."


Pourquoi cette chanson ?


"Cette chanson m’accompagne depuis de nombreuses années, liée à mille et uns moments de vie, pour la joie et l’espoir qu’elle suscite.
Ces derniers jours, elle m’a semblé le plus beau message à dire à une personne qui m’est chère, en guise d’au revoir … pour se revoir évidemment !"


imprimer

Partenaires

Inscription à la Newsletter

Pour être tenu au courant, abonnez-vous à notre liste de diffusion