10 - La Quête - Jacques Brel



Chanter, pour libérer et communiquer ses émotions, pour apaiser ses peines, pour vibrer, se ressourcer, rêver... Chanter pour le plaisir…

Tout au long de la saison, chaque vendredi, sur notre site internet, une chanson d’hier ou d’aujourd’hui, d’ici ou d’ailleurs se dénude et vous confie ses petits et grands secrets.

Rejoignez-nous chaque semaine pour un périple musical, mais aussi historique et pédagogique, parmi de multiples titres d’anthologie qui font frémir les coeurs, fourmiller les jambes et exulter les esprits.

Un reflet des goûts et coups de foudre de l’équipe de la Fédération des Jeunesses Musicales Wallonie-Bruxelles, assortis de liens Internet, pistes pédagogiques et d’interviews.






10. Jacques Brek « La Quête » 1968


 


Cette chanson a été éditée en 1968 sur l’album de la comédie musicale « L’Homme de la Mancha » mais n’a été publiée sous le nom de Jacques Brel que dans son « Intégrale » de 1988. « L’Homme de la Mancha » est initialement une comédie musicale américaine reposant sur un livret de Dale Wasserman et une musique de Mitch Leigh, qui s’inspire du roman de Miguel de Cervantes « Don Quichotte ». 
 
L’histoire de ce personnage mythique est cependant mise à distance, Cervantès se prêtant à un simulacre de procès où il joue un homme qui lui-même se prend pour un héros de chevalerie. Les chansons hispanisantes de Mitch Leigh témoignent de son attachement au personnage central. Le succès du spectacle fut retentissant : 2329 représentations eurent lieu à Broadway !
Conquis par cette oeuvre, Jacques Brel en négocie les droits, en traduit magistralement les paroles et en incarne lui-même le personnage-phare en octobre 1968 à Bruxelles puis au Théâtre des Champs-Elysées à Paris, où il le joue 150 fois. Un album de cette version française a ensuite été produit par l’artiste belge.
 
Un film suit en 1972 (avec Peter O’Toole et Sophia Loren), ainsi que de multiples revivals en anglais ou dans l’espace francophone, notamment dans les opéras de Nancy, de Liège ou de Toulouse. Parmi toutes les chansons de la partition, La Quête est devenue un véritable standard de Brel.
 
 

Exploitations pédagogiques possibles  :


- Lecture du roman « Don Quichotte » de Miguel Cervantes, analyse des personnages, du type de roman, pourquoi, en raison de quelles caractéristiques est-il considéré comme le premier roman moderne ? ;
 

- Ecoute d’extraits de « L’Homme de la Mancha », quels rapprochements et divergences évidents peut-on noter par rapport au roman initial dont s’inspire l’œuvre ?
 

- Les élèves connaissent-ils d’autres comédies musicales ? Peuvent-ils en citer qui ne soient pas des productions des deux dernières décennies ? Les comparer sur le plan de la technique mais aussi des synopsis, des rôles, des types de voix…




Une sélection de Michel Schoonbroodt

Ma fonction au sein des JM :


"Je suis le directeur de la Fédération des Jeunesses Musicales Wallonie-Bruxelles. Tout simplement !"



Pourquoi cette chanson ?


"Pour Brel : l’homme, sa voix, sa présence, sa force et... sa déchirure.
Pour le texte : parce qu’il exprime avec tant de justesse la façon dont d’essaye de conduire mes projets... ma vie... même trop, même mal...
Tout simplement !"


imprimer

Partenaires

Inscription à la Newsletter

Pour être tenu au courant, abonnez-vous à notre liste de diffusion