1 - Over the rainbow - Judy Garland



Chanter, pour libérer et communiquer ses émotions, pour apaiser ses peines, pour vibrer, se ressourcer, rêver... Chanter pour le plaisir…

Tout au long de la saison, chaque vendredi, sur notre site internet, une chanson d’hier ou d’aujourd’hui, d’ici ou d’ailleurs se dénude et vous confie ses petits et grands secrets.

Rejoignez-nous chaque semaine pour un périple musical, mais aussi historique et pédagogique, parmi de multiples titres d’anthologie qui font frémir les coeurs, fourmiller les jambes et exulter les esprits.

Un reflet des goûts et coups de foudre de l’équipe de la Fédération des Jeunesses Musicales Wallonie-Bruxelles, assortis de liens Internet, pistes pédagogiques et d’interviews.




1. Judy Garland « Over the rainbow » 1939



« Over the rainbow », interprétée dans le film « Le Magicien d’Oz » est la plus connue des chansons de Judy Garland. Sorti en 1939, le « Magicien d’Oz », dont le réalisateur, Victor Fleming est également celui d’« Autant en emporte le vent », a profondément marqué la culture américaine.
Cette comédie musicale, inspirée d’un roman de L. Franck Baum publié en 1900 nous conte les aventures féériques de la jeune Dorothy délogée de son Kansas natal vers le Pays d’Oz par une violente tornade. Shirley Temple n’ayant pu se libérer pour le rôle, c’est Judy Garland (de son vrai nom Frances Ethel Gumm) qui en hérite. Ce film la propulse au rang de star.
 
Cette chanson a eu une portée inattendue : en effet, la communauté homosexuelle s’est reconnue dans ses paroles et a alors fait de l’arc-en-ciel l’un de ses symboles récurrents. Cette chanson fut également adoptée par les troupes américaines combattant en Europe pendant la Seconde Guerre mondiale, comme une évocation des États-Unis, la terre lointaine apparaissant comme un rêve derrière un arc-en-ciel. Les paroles de « Over de Rainbow » sont signées Edgar « Yip » Harburg, tandis que la musique a été composée par Harold Harlen. La chanson a été reprise et arrangée en medley avec « What a wonderful world » par le chanteur hawaïen Israel Kamakawiwo’ole (IZ) et est apparue au sein de très nombreux films, publicités et séries télévisées dans cette version.

Exploitations pédagogiques possibles  :


- Naissance des symboles : où les prélève-t-on, selon quel processus un objet, quelle que soit sa nature peut-il être érigé en symbole par un groupe ? ;
- La musique de film : quelle musique pour quel film, comment accompagner, soutenir l’action, les scènes romantiques, d’aventures, de suspense… ? ;
- Visionnement du film « Le magicien d’Oz », observation des codes et des techniques : succession des scènes, longueurs des plans, qualité de la photo… Comparaison avec les moyens actuels.

Une sélection de Marie Wargny
Ma fonction au sein des JM :

"Assistante administrative et logistique, je travaille avec Emmanuelle Soupart (responsable artistique) sur la mise en oeuvre et le suivi des tournées belges et internationales"


Pourquoi cette chanson ?

"Over de rainbow est une chanson largement connue du grand public mais qui a tellement été revue, revisitée et réinterprétée que la plupart des gens en ont oublié la version de « Dorothy » (Judy Garland dans le magicien d’Oz). C’est donc l’exemple type d’un morceau qui a échappé à son auteur, qui a été récupéré par l’inconscient collectif et fait désormais partie de l’histoire de tout un chacun sous de multiples versions. 
Par ailleurs, rarement une chanson aura aussi bien traduit l’innocence et l’imaginaire enfantin."

 



laissez un commentaire 6 commentaires :
imprimer

Partenaires

Inscription à la Newsletter

Pour être tenu au courant, abonnez-vous à notre liste de diffusion